3d_cote_garage_1.jpg
schema_orga_dessus.jpg axo_masse.jpg vue_dessus_module.jpg 3d_cote_garage_1.jpg 3d_cote_jardin.jpg 3d_cote_garage_2.jpg

... en résumé

Pour un bailleur de logements sociaux, il s'agissait ici de réaliser 8 logements locatifs, du type 2 au type 4.

Parti urbanistique

Compte tenu des spécificités du site, assez diffus, et constitué essentiellement de pavillons individuels, il fallait choisir une volumétrie qui permette d'éviter à la fois :

  • un étalement sur le site (qui engendre un gaspillage du foncier, une mauvaise compacité thermique et structurelle du bâtiment ainsi qu'un allongement des réseaux)
  • mais aussi à l'inverse un trop fort regroupement. (qui crée un effet de barre, de logement collectif et qui est une volumétrie peu adaptée à cet environnement)

Pour réussir cet "entre deux", nous avons choisi de faire deux bâtiments identiques, regroupant chacun 2 T2, 1 T3 et 1T4, et séparés de 5 à 10 mètres.
Ces deux blocs sont implantés face au Sud, donc perpendiculairement à la voie principale du village (chemin des crêtes). Ils seront desservis par l'arrière (Nord), grâce à une voie d'accès perpendiculaire au chemin des crêtes, qui permet également de distribuer une bande de 12 places de stationnement.

Parti architectural :

L'environnement bâti autour de la parcelle est assez bigarré, on trouve à proximité du terrain divers styles architecturaux : maisons béarnaises du XIX° siècle, néo béarnaises récentes, villas contemporaines et également le "château" des Tourelles, en R+2, qui comporte un corps principal de style béarnais traditionnel agrémenté de 3 tours octogonales. Le parti architectural retenu est de ne pas faire de pastiche du style béarnais traditionnel, encore moins de se rapprocher de l'architecture du château, mais plutôt d'assumer une architecture contemporaine, en relation avec les matériaux et les modes de vie d'aujourd'hui :

  • volumétrie simples, avec une part importante de toitures terrasses permettant la mise en place de capteurs solaires thermiques ou photovoltaïques, mais également de limiter la hauteur du bâti, avec également des décalages de volumes afin d'éviter toujours l'effet de "barre",
  • larges brises-soleil ou casquettes permettant de combiner à la fois grandes surfaces vitrées en exposition Sud et protection contre les surchauffes estivales,
  • matériaux apparents en façade simples et contemporains : enduit lissé teinté dans la masse ou bardage bois brut.



Surface Utile totale : 518m²
Conception du projet : année 2009
Réalisation : -
Coût des travaux : 850.000,00 € TTC

...matériaux utilisés

Ossature mixte bois et maçonnerie, toitures terrasses, enduit lissé, bardages bois douglas.
Menuiseries aluminium RTH vitrages faible émissivité argon, volets roulants alu électriques.
Cloisonnement et plafonds en plaques de plâtre, sols carrelage et linoléum naturel, VMC double flux Haut Rendement à récupérateur de chaleur, isolation laine de verre à haut pouvoir isolant.
Chaudière gaz individuelles à condensation, chauffes-eau solaires, capteurs photovoltaïques.