P1060578.JPG

PC7 P1060572.JPG P1060578.JPG P1060571.JPG P1060576.JPG P1060570.JPG P1060577.JPG


... en résumé

Sur cette petite parcelle en triangle, coincée entre la rue principale du village, le chemin du Stade, et le ruisseau de Las Hies, le maître d'ouvrage nous a demandé d'implanter un immeuble de 4 logements et les parkings associés.
Cette contrainte, et la volonté de concevoir un bâtiment sobre et compact, nous ont poussé au choix d'une volumétrie très simple, sur un plan rectangulaire.

...parti architectural :

Intégré au cœur du centre du village, ce bâtiment devait dialoguer avec les constructions existantes et surtout respecter les contraintes municipales largement tournées vers l'architecture traditionnelle béarnaise.
Le parti architectural a été de reprendre les principaux codes de l'architecture béarnaise, en les contournant dans une lecture plus contemporaine :

  • plan rectangulaire simple, sans décroché ni élément en saillie, mais avec des espaces privatifs extérieurs traités "en creux", sous la forme de loggias.
  • toiture à 60% de pente, avec quarts de croupe, et couverture ardoise, mais traitée de façon minimaliste sans débord de toiture.
  • façades de teinte traditionnelle beige, mais traitée avec un calepinage irrégulier de plaques composite Fundermax.
  • ouvertures aux dimensions traditionnelles (sauf loggias), les fermetures étant réalisées par des volets persiennés, non pas en bois mais en aluminium, non pas ouvrants mais coulissants.
  • la teinte rouge basque présente dans le village est également reprise, de manière assez discrète et en second plan, pour les façades intérieures des loggias et leurs volets roulants.

...parti constructif :

Le mode constructif choisi fut celui de l'ossature bois. La structure murs / planchers / et charpente en bois vient s'articuler autour d'escaliers béton préfabriqués et d'un mur séparatif en blocs de béton pleins. Ces éléments maçonnés apportent de la rigidité structurelle et contreventement à l'ensemble, tout en donnant l'inertie thermique nécessaire à ce type de construction "légère". Les murs bois et la toiture sont isolés avec de la laine de verre, dans un souci économique. Associé à une membrane freine vapeur posée de manière continue et parfaite, ainsi qu'à une ventilation performante (VMC double flux à échangeur pour les T3 de l'étage, VMC Hygro B pour les T2 du rez de chaussée), cette conception compacte permet un besoin réduit de chauffage, limité ici à des panneaux rayonnants électriques en faible quantité. Enfin, le souci environnemental s'est poursuivi jusque dans les finitions : sols souples en linoléum naturel, papier ingrain mural (fibre de cellulose) et peintures acryliques à taux de COV réduit.

...matériaux utilisés

Ossature bois, couverture ardoise, bardages panneaux composites Fundermax.
Menuiseries aluminium RTH vitrages faible émissivité argon, volets roulants et coulissants alu, terrasses loggias IPE.
Cloisonnement et plafonds en plaques de plâtre, sols linoléum naturel, VMC double flux Haut Rendement à récupérateur de chaleur, isolation laine de verre.
Panneaux rayonnants électriques.
Finition papier cellulose Ingrain + peinture acrylique.



Maître d'ouvrage : Privé
Architecte mandataire : 6b architecture - G. Poles
Architecte associé : /
B.E. : /

Surface Hors Œuvre Nette : 343m²
Conception du projet : année 2010
Réalisation : janvier 2011 - décembre 2011 (11 mois )
Coût des travaux : 455.500,00 € TTC